Randonnée en raquettes au Mas de la Barque 2

Randonnée en raquettes au Mas de la Barque 2

Bonjour,

Vous vous souvenez, nous avons dû changer nos plans pour notre randonnée du 27 janvier…

Nous aurons donc la joie de faire notre rando raquettes au Mas de la Barque le 24 février, en espérant que la neige n’aura pas fondu d’ici là ; et si c’était le cas, nous avons le plan B, le Luberon !!!

N’oubliez pas de vous inscrire avec votre règlement avant le 20 février, en me précisant si vous souhaitez louer raquettes et (ou) bâtons !

A très vite,

P@sc@le.

Ci-jointe l’affiche sur la randonnée : Randonnée en raquettes 24 fevrier 2019

Voir les détails dans l’article précédent :

http://amgvmanduel.fr/event/randonnee-en-raquettes-au-mas-de-la-barque

Huit bonnes raisons de se mettre au ski de fond cet hiver

Huit bonnes raisons de se mettre au ski de fond cet hiver

 

Le ski de fond, une activité en vogue. (Shutterstock)



Un peu délaissé il y a quelques années, le ski de fond revient sur le devant de la scène. Ce sport très complet a de bonnes raisons de séduire les amoureux de la nature et les sportifs. Voici huit atouts pour vous convaincre.

Atout numéro 1 : un matériel confortable et léger

Le premier défaut du ski alpin c’est son matériel assez inconfortable. Il y a les bâtons, la taille des skis et bien sûr ces grosses chaussures rigides qui nous imposent la démarche de Robocop.

À l’inverse, l’avantage du ski de fond est que les chaussures et les skis sont légers, plus confortables et moins encombrants. On est beaucoup plus libre dans nos mouvements et cela change tout.

Atout numéro 2 : une pratique moins onéreuse

La pratique du ski de fond est bien plus abordable que le ski alpin. Un forfait pour la journée coûte aux alentours de 10 euros. Même constat pour la location de matériel, les prix sont plus accessibles.

Atout numéro 3 : moins de monde sur les pistes

Si vous en avez marre des files d’attente ou de croiser des skieurs déchaînés qui dévalent à toute allure les pentes sans regarder autour d’eux, vous allez aimer la tranquillité du ski de fond. Les parcours sont moins fréquentés que ceux du ski alpin et vous n’aurez plus de queue à faire puisque toutes les montées se feront à la force de vos jambes.

Atout numéro 4 : en contact direct avec la nature

Le ski de fond va vous reconnecter à la nature. Plus de remontées mécaniques et de bruits de machine, vous êtes seul face au calme reposant de la montagne.

Pour remonter une pente, vous n’aurez que vos jambes pour vous porter. Et c’est là toute la beauté de ce sport : il faut mériter chaque descente en réussissant à la grimper au préalable. Chaque descente prend une tout autre saveur.

Atout numéro 5 : un super sport pour explorer

Avec le ski de fond, pas besoin de suivre un parcours en particulier. Vous pouvez partir vous promener et découvrir les environs. Une belle façon sportive d’explorer les paysages alentours.

Atout numéro 6 : accessible à tous

Le ski de fond est un sport accessible à tous les niveaux et à tout âge. Les pentes sont moins raides qu’en ski alpin, il est donc plus facile d’être autonome rapidement. C’est un bon sport à pratiquer en famille ou en groupe, notamment si vous avez des personnes qui appréhendent les pentes du ski alpin.

Le ski de fond, un sport à pratiquer en groupe. ( - ) Shutterstock
Le ski de fond, un sport à pratiquer en groupe. ( – ) Shutterstock

Atout numéro 7 : Un sport varié

Il existe différents moyens de pratiquer le ski de fond. En fonction de vos préférences et de vos envies, vous pouvez varier entre :

– Le classique qui se réalise dans des rails avec des skis plus longs.

– Le skating qui reprend les gestes de patineurs pour se déplacer.

– Les randonnées nordiques pour s’aventurer hors des traces et explorer les environs.

Atout numéro 8 : Un sport très complet, entre renforcement et cardio

Le ski de fond apporte les mêmes bénéfices que le running mais sans les impacts qui peuvent traumatiser les articulations. Cette discipline permet de travailler le cardio de façon intensive et de brûler un maximum de calories. Le ski de fond va également solliciter et renforcer les jambes, les fesses ainsi que les bras. Un super sport pour rester en forme et éliminer les raclettes des vacances !

5 postures de yoga pour se préparer avant une session de ski

5 postures de yoga pour se préparer avant une session de ski

5 postures de yoga à réaliser avant une sortie sur les pistes. (Shutterstock)


Les sports d’hiver sollicitent le corps, notamment à travers des postures que nous n’avons pas l’habitude de réaliser dans notre quotidien. Il est donc important de préparer ses muscles afin d’éviter les blessures.

Assouplir ses chevilles avec la posture du papillon

La posture : assis, le dos redressé, joignez les pieds en plaçant les plantes de pieds l’une contre l’autre et laissez s’ouvrir vos genoux vers le sol. Attrapez vos orteils pour rapprocher doucement les pieds du bassin. Faites doucement des petits mouvements avec les jambes pour assouplir le bassin et ouvrir les hanches. Ouvrez l’aine. Si vos genoux sont très hauts et que cette posture est très inconfortable pour vous, vous pouvez surélever votre bassin avec une brique ou un coussin.

Les bénéfices : cette posture permet d’ouvrir les hanches, de les assouplir et de travailler également les chevilles

Maintenez cette posture 5 à 6 respirations.

Posture papillon. (Shutterstock)
Posture papillon. (Shutterstock)

Ouvrir ses hanches avec la posture de la fente basse

La posture : commencez en chien tête en bas. Rapprochez votre genou droit de votre nez et placez le pied droit entre vos deux mains. Vous êtes en fente basse. Votre genou avant est plié à 90° et ne doit pas dépasser votre cheville. Votre pied arrière est parallèle à votre tapis et votre pointe de pied sur le tapis. Descendez doucement dans vos hanches afin de les étirer. Allongez les bras au-dessus vers le ciel en gardant les épaules loin des oreilles. Maintenez la position pendant quelques respirations puis revenez en position planche puis chien tête en bas et faites la même chose avec l’autre jambe.

Les bénéfices : la fente basse est une bonne posture pour ouvrir les hanches et renforcer les muscles du dos.

Maintenez cette posture 5 à 6 respirations.

Préparer ses jambes, ses hanches et ses épaules avec le guerrier 2

La posture : en fente haute, pied droit devant, ouvrez le bras gauche vers l’arrière et placez vos deux bras à la même hauteur, parallèles au sol. Tournez le pied arrière à 90° vers la gauche. Votre genou avant forme un angle de 90° et est aligné avec la cheville droite. La cuisse droite est si possible parallèle au sol. Les bras forment une même ligne et les épaules sont loin des oreilles. Maintenez cette position quelques respirations. Puis répétez de l’autre côté.

Les bénéfices : la posture du guerrier 2 permet de renforcer et d’échauffer ses jambes. Elle permet également de travailler le haut du dos en renforçant les épaules.

Maintenez cette posture 5 à 6 respirations.

Posture Guerrier 2. (Shutterstock)
Posture Guerrier 2. (Shutterstock)

Travailler la position du ski avec la posture de la chaise

La posture : les pieds joints et les bras le long du corps, levez les bras sur une inspiration, paumes face-à-face. Sur une expiration, pliez les genoux et descendez les fesses vers le sol comme si vous vouliez vous asseoir sur une chaise. Les genoux ne doivent pas dépasser les chevilles, le dos reste droit. Regardez entre vos mains et maintenez la posture quelques respirations.

Les bénéfices : cette posture est assez similaire à la position du ski, elle permet de renforcer le dos, les jambes et les chevilles.

Maintenez cette posture 5 à 6 respirations.

Posture de la chaise. (Shutterstock)
Posture de la chaise. (Shutterstock)

Renforcer son équilibre avec la posture de l’arbre

La posture : debout, les pieds joints, épaules basses, le dos droit, étirez-vous vers le haut. Fixez un point devant vous pour trouver votre équilibre et levez votre pied droit pour le placer sur votre cheville, votre mollet ou votre cuisse gauche en fonction de vos capacités. Évitez de le placer sur le genou au risque de vous blesser. Gardez les hanches droites et vers l’avant. Joignez les mains en prière, paume contre paume et trouvez votre équilibre. Si vous le sentez, levez les bras, les mains en prière au-dessus de votre tête et maintenez la posture pendant cinq respirations. Puis, faites la même chose avec l’autre jambe.

Les bénéfices : la posture de l’arbre permet de travailler son équilibre en renforçant ses chevilles et ses jambes, et en améliorant notre concentration.

Maintenez cette posture 5 à 6 respirations.

Posture de l'arbre. (Shutterstock)
Posture de l’arbre. (Shutterstock)

Vous êtes prêts pour les pistes, pensez à ne pas forcer et à vous écouter lorsque votre corps est fatigué. On vous prépare une routine yoga spéciale « après-ski ».

Bonne session !