Le souffle de l’abeille

Le souffle de l’abeille

Par Yoga magazine Publié le 20 mai 2020

Le 20 mai c’est la journée mondiale de l’abeille ! L’occasion d’apprendre le Bhramari, un pranayama connu aussi comme « le souffle de l’abeille ».

C’est le printemps ! Pas seulement dehors, mais aussi sur les tapis de yoga. Avec Bhramari Pranayama, le bourdonnement de l’abeille, c’est l’occasion d’amener un souffle d’air frais dans votre tête pour faire diminuer la tension qui y règne : idéal en cas de colère, d’angoisse, d’insomnies ou de surmenage.

❊ Asseyez-vous en tailleur.
❊ Fermez doucement les oreilles à l’aide des pouces, les yeux à l’aide des index, les narines à l’aide des majeurs, et posez les annulaires sur la lèvre supérieure et les auriculaires sur le menton.
❊ Ouvrez vos narines, inspirez par le nez, refermez-les.
❊ Expirez lentement tout en produisant un bourdonnement régulier, comme le ferait une abeille ou un bourdon. Ce doux son “masse” le cerveau.
❊ Répétez l’exercice cinq à dix fois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.